LE PROJET

L’ADSEP a pour objectif de développer des projets communautaires précis dans certains villages cibles du PNHN dans le but de limiter les pressions anthropiques sur les zones protégées du parc tout en permettant aux populations de subvenir à leurs besoins en terme d’alimentation, d'éducation et de santé.

PROMOUVOIR UNE ASSOCIATION GUINEENNE

Parceque nous sommes persuader que l'avenir de la Guinée est entre nos mains,  l' A.D.S.EP regroupe de jeunes guinéens dynamiques et motivés qui ont pour objectif de faire bouger leur pays.

Solidarité, Engagement, Environnement et Renforcement des capacités sont les maîtres-mots de notre association.

Identification des villages pilotes

L'identification des villages pilotes est primordiale car elle doit permettre de souligner la présence de certains villages exerçant une forte pression sur les ressources du PNHN.

Afin de confirmer et quantifier ces pressions, des questionnaires sont élaborés.

Ces questionnaires ont pour but de faire ressortir certains éléments essentiels:

  • Identifier les pressions exercées par ces villages (pêche, chasse, travaux champêtres, coupe de bois…)

  • Quantifier ces pressions (nombre de chasseurs, pêcheurs, coupeurs, distance des champs par rapport aux villages, zones d'influence des villages…)

  • Identifier les raisons principales de cette exploitation (culturelle, économique, autre)

  • Identifier les structures locales de gestion des ressources présentes dans ces villages (Waton, Taa ton, Djéfa ton…)

  • Identifier les personnes ressources du villages: chef du village, sages, chef de la jeunesse, chef des chasseurs, pécheurs…

  • Evaluer le niveau d'engagement potentiel des villages en terme de compensation environnementales.

CONCEPTUALISER DES SYSTÈMES. 

La conceptualisation consiste à penser les outils à mettre en place dans chaque village afin de réaliser les objectifs du système. Les différents outils doivent permettre de garantir aux villageois la sécurité alimentaire, la santé et l'éducation tout en permettant la préservation des ressources naturelles, de la biodiversité et la restauration des zones dégradées.

Ces outils, quels que soient leur type (projets communautaires, infrastructures de santé, éducatives...) sont envisagés de manière globale afin de collaborer étroitement et permettre une plus grande efficacité au bénéfice des populations et de l'environnement.

Dans un même temps, les projets sont adaptés à chaque village afin de répondre à des besoins précis et ainsi assurer les alternatives primordiales à la diminution des pressions humaines sur l'environnement et en garantir la pérennité.

REALISER, EVALUER et REPLIQUER.

La réalisation et le suivi de chaque système est réalisé selon les détails donnés par un cahier des charges ainsi que par les calendriers détaillés de chaque projet. L'A.D.S.EP vise a mettre en oeuvre des systèmes globaux adaptés à chaque village cible.

Ces systèmes doivent être en mesure d'assurer des appuis pérennes en terme de santé, éducation, et ressources dans chaque village cible permettant une réduction massive de la pression anthropique que ces villages ont sur la zone protégée du parc.

La mise en place et le suivi de ces système globaux sera assuré par une implication et un investissement long terme de l'A.D.S.EP.

La pérennisation des systèmes est une priorité en misant a chaque étape sur l'implication et la formation des acteurs locaux.

Chaque système sera évalué par rapport au niveau d'atteinte des objectifs déterminés en avant projet.

Ces évaluation permettent l'analyse complète du processus et doit mettre en exergue ses points forts et ses faiblesses, garantissant ainsi une efficience grandissante des futurs projets.

© 2023 by The Voice Project. Proudly created with Wix.com

  • Facebook App Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now