Les feux de brousse
La planification des pares feux et feux précoces autour les villages permet de limiter l'ampleur des feux et de préserver les sites fragiles comme les têtes de sources.
La chasse de subsistance
Les élevages de petit gibier comme l'aulacode permettent de très bonnes alternatives à la chasse de subsistance et garantissent la viabilité des espèces sauvages.
La coupe de bois
Illégale autour du PNHN, la coupe de bois est très dévastatrice. Les projets de reboisement sont essentiels à la restauration des zones dégradées et impactent directement le climat.
Le trafic de faune
Peaux, écailles, ivoire, animaux vivants... Ce trafic international très lucratif profite de la misère sociale environnante pour prendre son essor. La conservation passe par l'éducation.
La misère sociale
Education, santé, accès à l'eau, création de ressources durables et de projet générateurs de revenus. Tous ces projets sont les outils essentiels à la conservation participative et pérenne. La protection de l'environnement passe par le développement social.
L'épuisement des sols
Agroforesterie, permaculture, rizipisciculture... sont autant de moyen de cultiver la terre en nourrissant le sol. Ces techniques offrent plus de rendement pour les cultivateurs.